Historique de la salle

La SEG est le plus ancien club d'escrime d'Europe, le plus grand de Suisse. Son histoire remonte au XIXème siècle. Genève comptait alors quelques salles d'armes, l'une dirigée dès 1789 par Maître Lami qui exerçait son art à la Corraterie, l'autre tenue dès 1828 par Maître Guedin à la Cité. Suivirent Maître Marcellin, rue du Vieux Collège, et Maîtres Renevier père et fils. Chacun dirigeait sa salle de façon indépendante et avait ses propres élèves. Pour la petite histoire, une loi du 1er mai 1816 soumettait la profession de maître d'armes à l'autorisation du lieutenant de police!

Mais cette dépendance directe du maître d'armes, qui revendait sa "clientèle" lorsqu'il se retirait, ne tarda pas à susciter quelque mécontentement. Des escrimeurs décidèrent alors de se libérer de cette tutelle et se réunirent le 17 mars 1862 pour fonder une société et entreprendre les démarches nécessaires à l'aménagement d'une salle d'armes à la rue du Stand. L'assemblée constitutive eut lieu trois semaines plus tard, le 12 avril, sous la présidence de Richard Pictet de Rochemond qui engagea Théodore Renevier comme premier maître d'armes.

La société changea de nom en 1886 et devint la Société d'escrime de Genève. Il ne s'agissait encore que d'une société d'hommes, qui s'ouvrit en 1918 déjà aux femmes, en acceptant Blanche Rambert parmi ses sociétaires. Puis la SEG se développa, grandit et fut amenée à déménager plusieurs fois au gré des nécessités. Elle occupa alors différentes salles:

  • rue des Chanoines (l'actuelle rue Calvin) de 1867 à 1897
  • rue de Hollande de 1897 à 1918
  • rue de la Corraterie de 1918 à 1937
  • rue du Conseil Général de 1937 à 1962
  • rue Dancet de 1962 à 1970
  • route de Vessy, Stade du Bout du Monde, depuis 1970.

© SEG 2018