Escrime olympique

L'escrime dite olympique regroupe l'ensemble des disciplines de l'escrime actuelle pratiquées lors des épreuves olympiques.

L'épée moderne

Conformément au réglement international, l'épée présente deux particularités :

  1. Il n'y a pas de priorité à l'attaque.
  2. Les touches portées avec la pointe de l'épée sont valables sur l'ensemble de la surface du corps.

Si les touches des deux tireurs sont portées dans le même 1/20e de seconde, la touche est dite simultanée.

La coquille de l'arme, qui est un peu plus large que celle des autres armes, permet de protéger la main avancée du tireur.

 

Le fleuret

C'est une arme plus petite et plus légère que l'épée, une arme dite de convention, qui donne priorité à l'action d'attaque.

La lame du fleuret est plus souple. Le tireur doit toucher avec la pointe de son fleuret sur une surface limitée au tronc de son adversaire. Si les deux tireurs touchent simultanément, il sont départagés par la règle de la priorité à l'attaque.

 

Le sabre

C'est une arme très différente des autres armes, car elle permet de toucher l'adversaire non seulement avec la pointe de la lame, mais aussi avec ses tranchants. Le tireur ne doit toucher que la surface située au-dessus de la ceinture de son adversaire.

C'est une arme qui, comme le fleuret, est dite de convention. Si les deux tireurs touchent simultanément, la priorité est donnée au tireur qui attaque.

 


© SEG 2018